Jonathan de Villiers 

Gunpowder Plot 1 

Gunpowder Plot 1

À propos de l'artiste

Tout est hors normes chez Jonathan de Villiers. Gaillard de deux mètres…et deux centimètres, cet Anglais établi à Paris - jadis étudiant de philosophie et tireur dans un laboratoire londonien -  court des marathons, réalise des séries de mode (et parfois les deux simultanément), ou s'envole pour le Pérou pour réaliser un film sur les observatoires astronomiques du désert d'Atacama et leurs télescopes géants. Dès ses collaborations avec Vogue Italia, Sleazenation, The Face, dans les années 1990-2000, il se distingue par son style, souvent teinté d'extravagance et parfois grinçant ; ainsi vous pourrez facilement voir chez lui, une girafe passant le cou par la porte d'une riche demeure sud-africaine ou une foule de figurants tous plus "stylés" les uns que les autres, hôtes d'un mariage italien avec pièces montées en bonne et due forme, et son couple de mariés sur un balcon haut perchés, écoutant les consignes d'un photographe de mariage (de Villiers lui-même, en smoking).
De Villiers connaît sa culture visuelle "pop" sur le bout des doigts : des pochettes de disque, aux magazines, à la photographie de mariage en passant par la publicité. Avec amusement, il jongle avec tous ces codes et les ré-injecte par touches dans sa photographie. Esprit analytique et curieux, dôté d'une compréhension esthétique et d'une persévérance rare, de Villiers conduit la photographie de mode ou éditoriale vers un territoire nouveau et peu visité, où cohabitent sens esthétique et réflexion sur notre société d'images.

Rencontre

Dans quel contexte avez-vous réalisé cette série de feux d'artifice ?
Le rédacteur en chef du magazine Numéro, Jonathan Wingfiled, voulait faire quelque chose de festif pour célébrer la sortie du 100e numéro. Et, comme j’aime toujours jouer avec les clichés du genre photographique, eh bien, j’ai pensé à la photographie de feux d’artifices qui en est définitivement un !

À quoi se réfère le titre Gunpowder Plot ?

Le 5 novembre en Angleterre on célèbre le Gunpowder Plot, le souvenir de la tentative d'assassinat contre le roi, mené par un groupe de catholiques le 5 novembre 1605. Littéralement cela signifie "le complot de la poudre", car ils voulaient faire exploser le Parlement.

Quel est votre parcours ? Comment êtes-vous venu à la photographie ?
Quand j’étais adolescent, j’ai commencé à faire des photos des groupes que j’allais voir, The Smiths et The Fall. Après le lycée, j’ai été tireur dans un laboratoire photographique avant d’étudier la philosophie à l’université. Quand j’ai eu fini mes études, la scène artistique anglaise était en pleine ébullition et la presse de mode était devenue le lieu d’une production photographique complètement nouvelle et très stimulante. J’ai commencé à photographier pour Sleaze Nation à Londres et Self Service à Paris, en essayant d’introduire dans ces commandes éditoriales (principalement de mode), de la politique, de l’humour, le tout avec un angle artistique.
 
Qu’appréciez-vous dans le contexte de la commande éditoriale ?  Êtes-vous d’accord avec Erwin Blumenfeld – parrain de la photographie de mode – quand il parlait de la responsabilité du photographe vis-à-vis de ce public énorme qu’il touche à travers les magazines ?
Je m’intéresse aux magazines quand son lectorat cherche davantage à être diverti et stimulé plutôt que conseillé sur quoi acheter. Et je dois dire que je ne ressens pas ce sentiment de responsabilité envers le lecteur ; ce qui me pousse à créer est plutôt une motivation simple et très égoïste : faire des choses qui me procurent du plaisir !

Édition limitée, numérotée et signée par l’artiste. 

Expositions et prix

Fashion in the Mirror, The Photographers' Gallery, Londres, 2008
Jonathan de Villiers, Festival International de Mode et de Photographie à Hyères, villa Noailles, 2005
Prix No Limit, Rencontres Internationales de Photographie, Arles, 2004
Chic Clicks, Winterthur Fotomuseum, 2002
Imperfect Beauty, Victoria and Albert Museum, Londres, 2001


Publications

Fashion Italian Style, Yale, 2003
Chic Clicks, Hatje Cantz, 2002
Exposing Meaning in Fashion, Creative Time, 1999
Imperfect Beauty, Victoria and Albert Museum, 2001

Informations

& commande

Jonathan de Villiers 
Gunpowder Plot 1

2009

Informations techniques

Tirage fine art sur papier Ilford Gold Fiber Silk - édition limitée, certificat numéroté et signé par l'artiste.

Dimensions

26,5 x 40 cm, Édition de 100 200.00 €
 
Ajouter un cadre (choix de l'artiste - autre choix, nous contacter)  

Cadre bois blanc avec rehausse, verre
X





Du même artiste

Jonathan de Villiers


Du même curator